CARDIOFRÉQUENCEMÉTRIE

LIEU ET DATES

Paris:
23 et 24 novembre 2017
22 et 23 novembre 2018

Durée : 2 jours (soit quatorze heures)
Inscription :
Médecins: 741,67 Euros H.T. (soit 890,00 Euros T.T.C.)
Paramédicaux: 560,00 H.T. (soit 672,00 Euros T.T.C)

Bulletin d'inscriptionBulletin d'inscription

HORAIRES

9 H 00 à 12 H 30 et 14 H 00 à 17 H 30 (Déjeuners pris en commun)

PUBLIC

Médecins du travail, médecins de prévention et médecins généralistes, infirmier(ère)s, paramédicaux, IPRP

Pré-requis

Aucun

objectifs

– comprendre les facteurs de variation de la fréquence cardiaque
– savoir utiliser un cardiofréquencemètre
– savoir interpréter un tracé d’une journée de travail

PROGRAMME

PREMIER JOUR
• Accueil et présentation de la formation, attentes des participants, inventaire des matériels et des ressources humaines à disposition de l’équipe santé au travail
• Rappels physiologiques
– adaptation cardiorespiratoire à l’effort
– validité de la fréquence cardiaque comme indicateur de la dépense énergétique
– relation FC/VO2
– facteurs de variation de la fréquence cardiaque
– stress et fréquence cardiaque
– adaptation particulière : travail à la chaleur et stockage thermique ; conséquences sur les limites tolérables en milieu de travail
• Pratique de la cardiofréquencemétrie :
– matériels et logiciels : cardiofréquencemètres Polar RS 800 et RCX3, RCX5 et Ceinture H7 – logiciel d’Analyse Cardiac (Lac 981, Ifresanté) ; intérêt du cardiofréquencemètre et du Holter ECG
– atelier pratique : pose des enregistreurs par chacun des stagiaires volontaires et réalisation d’enregistrements en situation ; conditions nécessaires à réunir pour réaliser un bon enregistrement

DEUXIÈME JOUR
• Retour d’expérience – transfert des enregistrements (travail de groupe) ; correction des artefacts – choix de la valeur de référence physiologique – calcul individuel de la charge de travail – utilisation des barèmes de référence pour différentes applications (aptitude au travail d’un cardiaque, contrôle après réadaptation, analyse ergonomique d’un poste de travail, repérage des phases de travail les plus pénibles en vue d’aménagement de poste)
• Mise en situation des stagiaires
(il est conseillé d’apporter des dossiers cliniques)
– lecture et interprétation d’un tracé ; du transfert des données jusqu’à l’avis d’aptitude
– aide à la rédaction de protocoles à visée ergonomique (information au CHSCT et à l’employeur, modalités de rendu des résultats)
• Synthèse, discussion et évaluation

intervenants

M. Gil BOUDET, Docteur des Sciences de la vie – PhD – ergonome
I.H.I.M.T.E. - Faculté de Médecine Université d’Auvergne - CLERMONT-FERRAND

METHODE PEDAGOGIQUE

Apports théoriques – Pratique des enregistrements – Mise en commun d’expériences

Evaluation des connaissances 

QCM début et fin de formation – Bilan avec l’intervenant – Fiche évaluation

responsable scientifique

M. Gil BOUDET

NB : Il est demandé aux participants d’apporter cas cliniques et tracés correspondants, pour une étude et interprétation en groupe